Citation d’Hélder Câmara

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

Warning: file_put_contents(/homez.406/pandorav/www/wp-content/uploads/pdf/a2p.tmp.citation-dhelder-camara.14d881.pdf) [function.file-put-contents]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/pandorav/www/wp-content/plugins/article2pdf/article2pdf.php on line 594

Hélder Câmara, évêque catholique brésilien, archevêque d'Olinda et Recife de 1964 à 1985, qui est connu pour sa lutte contre la pauvreté dans son diocèse et dans le monde.

« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.

La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.

La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.

Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

Hélder Câmara, un évêque brésilien connu pour sa lutte contre la pauvreté, (1909-1999)

Retrouvez toutes les citations classées par auteur.
Ce contenu a été publié dans Citations, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.