Le temps où les amoureux se bécotaient sur les bancs publics

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

Voici la minute poésie de la semaine : un petit flashback sur cette excellente chronique de Vincent Roca récitée sur l’antenne de France Inter au mois de Mars. L’humoriste écrivain joue merveilleusement des mots et des allitérations pour mettre en lumière la fracture générationnelle que constitue l’entrée dans l’ère numérique. La vertigineuse société de l’Internet a vraiment de quoi dérouter pour peu que l’on prenne un peu de recul. A déguster.

Ce contenu a été publié dans Culture, Humour, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.