La prise des Tuileries amène la Convention et le Suffrage Universel

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

La Liberté guidant le peuple, images historiques, mémoire collectiveCes images qui ont fait l’Histoire…

Chaque semaine, une image ou une photo qui a marqué notre mémoire collective. L’occasion de revenir sur les évènements majeurs et les « images d’Épinal » qui ont façonné notre souvenir du passé.

10 Août 1792: Il s’agit d’une des journées les plus « longue » de la Révolution Française qui consomme la chute de la monarchie constitutionnelle et entérine la naissance d’une République qui ne dit pas encore son nom.

Après plusieurs assauts, le peuple prend le palais des Tuileries, siège du pouvoir exécutif, où le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence depuis la fuite de Varennes. L’Assemblée législative, enhardie par le succès de l’émeute, prononce la «suspension» du roi. Après une nuit de fortune, la famille royale est emmenée au donjon du Temple pour y être emprisonnée.

Dans la foulée de la mise en place d’un Conseil exécutif provisoire, la décision est prise de convoquer une nouvelle Assemblée, et le suffrage universel masculin est instauré le 11 août 1792. C’est la première fois en France que l’on rompt avec le suffrage censitaire. Jusqu’alors les citoyens étaient divisés en « citoyens passifs » qui ne pouvaient devenir « citoyens actifs » (avec le droit de vote) que sous condition de revenus. A ce titre le 10 Aout et les journées qui suivirent sont considérées comme la « seconde révolution » ou la « vraie révolution » par nombre d’historiens, car c’est à partir de cette date que seront mises en place de vraies réformes sociales.

Les élections législatives se déroulent donc du 2 au 6 septembre 1792, mais, étant donné la Terreur, le suffrage est limité: La participation électorale, très faible, dans les départements est de 11,9 % du corps électoral, contre 10,2 % en septembre 1791, alors que le nombre d’électeurs a plus ou moins doublé.

10 Aout 1792: prise des Tuileries

La Prise des Tuileries le 10 août 1792 par Jean Duplessis-Bertaux, (Musée du château de Versailles).

Retrouvez toutes les images qui ont fait l’Histoire.
Ce contenu a été publié dans Images et Histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La prise des Tuileries amène la Convention et le Suffrage Universel

  1. Juju dit :

    Le pire c’est que ce premier suffrage universel débouchera sur une Assemblée dans laquelle le peuple ne sera pas vraiment représenté.
    De mémoire seulement deux ouvriers et zéros paysans sur 700 parlementaires…

    C’est Napoléon ensuite qui supprimera cet acquis social, mais qu’importe la graine avait été semée…

  2. Simlef dit :

    A noter que les fameux gardes royaux (les suisses) ont été massivement massacrés et que ce cher Danton s’empara de l’Hôtel de ville de Paris, dans laquelle il restera pendant toute la durée des événements pour créer une « commune insurrectionnelle ». Le roi a dû défiler devant les insurgés des Tuileries pour aller se réfugier à l’assemblée nationale… A croire que ce sont plus les élites, que le peuple lui-même, qui souhaitaient la mort de louis XVI….

    Autre chose : cette Angleterre, qui est « parlementaire » depuis la fin du XVIIe siècle, n’adoptera un suffrage 100% universel qu’en 1884, voire 1918 !!

    Excellent post : la prise de la Bastille nous fait souvent oublier cet événement-clef de la Révolution française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.