Chronologie: comment la Gauche conquiert progressivement toute l’Amérique Latine

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

En Juin 2011 Ollanta Humala est élu à la présidence du Pérou. Son arrivée au pouvoir représente la chute de l’un des derniers bastions n’ayant pas encore cédé à la vague rose-rouge qui a déferlé sur l’Amérique Latine ces 15 dernières années. Cette tendance lourde est tout autant due à l’évolution socio-économique du sous-continent, qu’au net désengagement de la politique extérieure Américaine ces dernières années. En effet les États-Unis, qui étaient tant intervenu en Amérique Latine lors des précédentes décennies, se sont depuis ré-orientés vers des zones géographiques plus critiques dans la lutte contre le terrorisme. Quoiqu’il en soit, d’élection en réélection ce mouvement vers la Gauche a finit par concerner presque tous les états d’Amérique du Sud, comme le montre cette chronologie extraite du Monde Diplomatique de Novembre 2011.

Le Monde Diplomatique Novembre 2011

Le Monde Diplomatique de Novembre 2011

  • Décembre 1998: Venezuela: élection de M. Hugo Chavez
  • Juillet 2000: Venezuela: M. Chavez est réélu dans un scrutin auquel il s’était engagé lors du référendum d’Avril 1999 proposant la tenue d’une Assemblée constituante.
  • Octobre 2002: Brésil: élection de M. Luiz Igniacio da Silva, dit Lula
  • Mai 2003: Argentine: Élection de Nestor Kirchner
  • Octobre 2004: Uruguay: élection de M. Tabaré Vasquez
  • Novembre 2005: Honduras: élection de M. Manuel Zelaya
  • Décembre 2005: Bolivie: élection de M. Evo Morales
  • Janvier 2006: Chili: élection de Mme Michelle Bachelet
  • Juillet 2006: Mexique: une fraude massive prive M. Andrés Manuel Lopez Obrador d’une victoire à la présidentielle mexicaine. Son adversaire (de droite), M. Felipe Calderon l’emporte.
  • Octobre 2006: Brésil: réélection de M. Lula da Silva
  • Novembre 2006: Équateur: élection de M. Rafael Correa
  • Novembre 2006: Nicaragua: élection de M. Daniel Ortega
  • Décembre 2006: Venezuela: réélection de M. Chavez
  • Octobre 2007: Argentine: élection de Mme Cristina Fernandez de Kirchner, épouse de Nestor Kirchner
  • Avril 2008: Paraguay: élection de M. Fernando Lugo
  • Avril 2009: Équateur: réélection de M. Correa

Hugo Chavez, Venezuela, révolution bolivarienne

Hugo Chavez avait inauguré la tendance en 1998

  • Juin 2009: Honduras: le président Manuel Zelaya est arrêté par l’armée et expulsé vers le Costa Rica. Ce coup d’état a été condamné par la communauté internationale qui demandait le rétablissement de M. Zelaya dans ses fonctions. Après plusieurs mois de crise politique grave M. Porfirio Lobo Sosa (de droite) est élu président en Novembre 2009. De nombreux pays contestent alors la légitimité du scrutin…
  • Novembre 2009: Uruguay: élection de M. José « Pepe » Mujica
  • Décembre 2009: Bolivie: réélection de M. Morales
  • Janvier 2010: Chili: défaite de Michelle Bachelet aux élections
  • Octobre 2010: Brésil: élection de Mme Dilma Roussef
  • Juin 2011: Pérou: élection de Ollanta Humala
  • Octobre 2011: Argentine: réélection de Mme Kirchner
NDLR: En Italique les étapes qui constituent un recule de la « vague » rose sur le continent Sud-Américain.
Ce contenu a été publié dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Chronologie: comment la Gauche conquiert progressivement toute l’Amérique Latine

  1. umpkilla dit :

    En attendant c’est un peu l’inverse qui se passe en Europe…
    Jusqu’à ce que la France amorce le changement en 2012, suivie de l’Allemagne en 2013 etc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.