Mort de ben Laden: Obama estime que « justice a été rendue »

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

Suite à l’annonce de la mort d‘Oussama ben Laden, Barrack Obama a commenté la situation avec éloquence le 1er mai : “Les Américains n’avaient pas choisi ce combat. Il s’est introduit sur nos côtes, a-t-il déclaré. Justice est faite.”. Le président  a ensuite expliqué comment justice avait été rendue. “Aujourd’hui, sous ma direction, les Etats-Unis ont lancé une opération ciblée contre un camp au Pakistan. Une petite équipe a mené à bien cette opération avec un courage extraordinaire. Après des échanges de tirs, ils ont tué Ben Laden.” (Courrier International).

Quelle drôle de notion de justice !

Oussama ben Laden en 2001

Oussama ben Laden en 2001

Alors voilà la façon dont les Etats-Unis rendent justice ? Œil pour œil dent pour dent ! On répond au fanatisme par le fanatisme ? Une attitude de démocrate aurait été d’emmener Ben Laden devant un tribunal. Et c’était la seule solution légitime. Au lieu de quoi Obama en fait un martyr…

Il aurait pu expliquer que l’opération avait dérapée (ce qui est tout à fait plausible au vue des circonstances), mais en parlant de « justice » il rend l’assassinat intentionnel et prémédité. On se rappelle tous de George W. Bush qui déclarait en 2001 « I want him dead or alive » (NDLR: « Je le veux, mort ou vif »). Il se croyait dans un western… Enfin c’était sans surprise de la part du texan et de son équipe de faucons. Mais voilà Obama – prix Nobel de la Paix, faut-il le rappeler – qui persiste et signe. Il est où le changement de politique qu’on nous avait promis à son élection ? On s’aperçoit surtout aujourd’hui que c’est même pire. Les USA n’ont en fait pas envisagé une seconde de capturer le chef d’Al Qaïda vivant. Quel exemple souhaitent-ils donner ? Ils font de la mise hors d’état de nuire de ben Laden une vengeance. Et il n’y a pas de pire façon pour préparer l’après ben Laden. On devine derrière les intentions politiques (et électorales) de Barrack Obama, mais ces déclarations n’en demeurent pas moins irresponsables.

Dans tous les cas les Américains ne sortent absolument pas grandis de cette histoire…

Ce contenu a été publié dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Mort de ben Laden: Obama estime que « justice a été rendue »

  1. sebi dit :

    Le journal britannique The Guardian a répondu à la question par de l’humour : en disant que la condamnation juste que méritait ben Laden, c’était de passer sous des portiques d’aéroport jusqu’à la fin de ses jours….

  2. Pamir dit :

    Dans le genre Obama, Bush même combat il y a aussi les pratiques de torture :
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/05/03/ben-laden-une-rehabilitation-de-la-torture/
    « Les Etats-Unis ne tortureront pas”, promet Barack Obama en janvier 2009, décrets officiels à l’appui. Les techniques d’interrogatoire “poussées” (enhanced) qui avaient marqué de leur empreinte les années Bush appartiennent au passé. A l’époque, la promesse est saluée dans le monde entier pendant que les faucons de l’administration Bush ruminent leur défaite. »
    « Les responsables de l’administration Obama soulignent toutefois que ce n’est que plus tard, après la suspension de la technique du waterboarding, que KSM a informé ses interrogateurs de l’existence d’un messager particulièrement proche de Ben Laden, qui permettra, après des années, aux agents américains de remonter jusqu’au chef d’Al-Qaida. »
    « Quant à Paul Wolfowitz, ancien secrétaire adjoint à la défense de Bush, il estime que le succès de l’opération “repose largement sur certaines de ces politiques controversées”. Il n’en fallait pas plus pour que les sites proches des républicains fanfaronnent en affirmant que “le gauchiste Obama avait tort” sur le waterboarding.
    « 

  3. juju dit :

    Communiqué d’Al Qaida : ils menacent de se venger :
    http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/ben-laden-est-mort/201105/06/01-4396795-al-qaida-menace-de-venger-ben-laden.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS3
    «Le cheikh combattant (…) Abou Abdallah, Oussama Ben Mohamed Ben Laden a été tué (…) par les balles de la trahison et de l’apostasie», écrit le réseau extrémiste dans son communiqué, signé du commandement général d’Al-Qaïda et daté de mardi, deux jours après la mort du fondateur de l’organisation.
    «Si les Américains ont pu tuer Oussama, on n’a pas à avoir honte (…), mais est-ce que les Américains sauront par leurs médias, leurs agents, leurs équipements, leurs militaires, leurs services de renseignement et leurs services tuer ce à quoi cheikh Oussama a consacré sa vie?», ajoute le texte.
    «Nous confirmons que le sang du cheikh combattant Oussama ben Laden (…) n’aura pas été versé en vain et qu’il sera une malédiction pour les Américains et leurs agents, qui les poursuivra à l’intérieur et à l’extérieur de leurs pays», menace le commandement général d’Al-Qaïda.
    Dans son communiqué, le commandement s’engage à «poursuivre sur la voie du jihad, tracé par nos dirigeants et à leur tête cheikh Oussama, sans hésitation ou réticence».
    «Nous ne nous écarterons pas de cette voie (…) jusqu’à la victoire ou la mort», soulignent les auteurs du texte.
    Conformément au «serment» de Ben Laden, «l’Amérique et ceux qui vivent en Amérique ne sauront jamais jouir de la sécurité tant que notre peuple en Palestine ne sera pas en sécurité», poursuit le texte.
    A cette fin, «les soldats de l’Islam vont poursuivre, par groupes et individuellement, et sans relâche la planification» de leur lutte, prévient le commandement d’Al-Qaïda.
    Al-Qaïda annonce en outre la diffusion «prochaine» d’un enregistrement sonore d’Oussama ben Laden sur les révoltes dans le monde arabe, enregistré une semaine avant sa mort.
    Dans son communiqué, le réseau extrémiste exhorte aussi «le peuple musulman du Pakistan, sur le sol duquel a été tué cheikh Oussama, à se révolter pour laver cette honte qui lui a été infligée par une bande de traîtres et de voleurs, lesquels ont tout vendu aux ennemis».
    «Qu’ils (les Pakistanais) se soulèvent avec force pour nettoyer leur pays des Américains qui y ont répandu la corruption», écrit le commandement général du réseau Al-Qaïda dans son communiqué.

  4. sebi dit :

    Suite à cette communication désastreuse les USA cherchent à se rattraper :
    « Après avoir gagné la bataille militaire, les Etats-Unis tentent de remporter celle de l’image, qui a été mal engagée. L’administration Obama a rendu publiques samedi des vidéos d’Oussama Ben Laden saisies lors de l’opération sur sa résidence au Pakistan, destinées à affaiblir l’image du défunt leader d’Al Qaeda auprès de ses admirateurs dans une partie du monde arabo-musulman. »
    http://www.rue89.com/2011/05/08/les-usa-diffusent-des-videos-de-ben-laden-pour-le-demythifier-202922

  5. Pamir dit :

    Le pire c’est que ce genre d’attitude de faucon paye !
    Ces Américains sont vraiment incroyables…
    http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201105/11/01-4398511-la-cote-de-popularite-dobama-atteint-un-sommet-en-deux-ans.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS1
    La cote de popularité d’Obama atteint un sommet en deux ans
    « La cote de popularité du président américain Barack Obama a atteint son plus haut niveau en deux ans, à 60 pour cent, et plus de la moitié des Américains estiment maintenant qu’il mérite d’être réélu, selon un sondage Associated Press-GfK mené après l’élimination d’Oussama Ben Laden.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.