Claude Guéant part en croisade : arrêtez fauconneries !

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à  MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    
Claude Guéant

Claude Guéant

« Heureusement le président a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de Sécurité des Nations Unis et puis également la Ligue Arabe et l’union Africaine« 

C’est  par ses mots que notre ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, commentait mardi l’opération contre Mouammar Kadhafi lors d’un « talk » organisé par Le Figaro.fr. Les diplomates du Quai d’Orsay ont du s’étrangler en entendant ces mots… Avec la récente arrivée d’Alain Juppé aux Affaires Étrangères, ils avaient obtenu la tête du gêneur qui faisait la politique étrangère de la France depuis son poste de secrétaire général de l’Élysée… Mais malheureusement, même muté à l’Intérieur, Claude Guéant trouve le moyen de ruiner leurs tentatives diplomatiques ! Quelle idée de parler de « croisade » ? Alors que depuis le début diplomates comme politiques s’efforcent de convaincre l’opinion internationale du contraire ? Pour rappel les croisades ont été des entreprises profondément destructrices, motivées par l’extrémisme religieux et l’appât du gain,  ayant entrainé d’innombrables massacres de civils (comme par exemple lors du pillage de Constantinople en 1204). Dans l’imaginaire collectif on ne fait guère plus barbare. On ne peut donc trouver pire comparaison…

On communique tant bien que mal depuis une semaine que la France intervient en Libye pour aider le peuple Libyen et empêcher les massacres. Et que ce n’est – bien entendu – absolument pas pour les ressources pétrolières, par intérêt géopolitique, ou par extrémisme dans le cadre d’un « choc des civilisations » contre le monde arabe. On a même eu tout le mal du monde à faire (un peu) cautionner l’intervention par la Ligue Arabe pour faire passer la pilule. Et Guéant la ramène avec ses croisades qui évoquent tout le contraire, pour ficher par terre cette belle entreprise de communication !

Comme George W. Bush en son temps…

Entrée des croisés dans Constantinople, peinture d'Eugene Delacroix

Entrée des croisés dans Constantinople, Eugène Delacroix (image Ilyatoo)

Claude Guéant ne peut ignorer l’impact que l’emploi du terme « croisade » peut susciter sur son auditoire. Le dernier à l’avoir employé, comme le rappelait Rue89, c’était George W. Bush en 2001 pour appeler à la croisade contre le terrorisme. Et il avait déjà déclenché un tollé à l’époque !

Le point commun est peut être d’ailleurs moins anodin qu’il n’y parait. C’est avec sa mentalité de « croisé » que Bush avait décidé de libérer l’Irak de Saddam Hussein…  La France, soutenu par son opinion publique, avait alors pris le parti de la légitimité et des droits de l’Homme en s’opposant à l’intervention en Irak. Aujourd’hui la position est strictement contraire. Les Français veulent renverser Kadhafi, dictateur sanguinaire, et libérer tout un peuple assis sur une montagne de pétrole. Cela ne vous rappelle rien ? Les Américains étaient aussi passé par une résolution de l’ONU, obtenue tant bien que mal (voir notre article à ce sujet), comme d’ailleurs la résolution 1973 contre Kadhafi. Quelle différence avec l’Irak de Bush ? L’intervention Française en Libye en 2011 est-elle plus légitime que celle des Américains en Irak en 2003 ? Quand il s’agit des Etats-Unis c’est de l’impérialisme mais quand c’est la France il s’agit de défense des droits de l’Homme ? Tout n’est peut-être pas aussi manichéen…

Alors certes il apparait que le peuple Libyen soit plus demandeur que le peuple Irakien pour une intervention étrangère, mais nous ferions bien de nous garder de partir « en croisade » sans réflexion et en « gobant » naïvement les prétextes qui nous sont donnés ; au risque de passer pour les nouveaux faucons du monde. Parce qu’après tout Claude Guéant et Henri Guaino (NDLR: à qui l’on doit notamment le discours de Dakar) ne valent peut être pas beaucoup mieux que Paul Wolfowitz et Donald Rumsfeld (avec Sarkozy dans le rôle de Bush).

PS : Le Canard Enchainé nous pardonnera bien l’emprunt de son splendide jeu de mot « Arrêtez fauconneries ! » parut en une du journal en date du 2 Avril 2003,  à propos justement de Rumsfeld, Bush et les autres.
Ce contenu a été publié dans Monde, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Claude Guéant part en croisade : arrêtez fauconneries !

  1. sebi dit :

    Alain Juppé avait réussi un véritable tour de force en obtenant l’éviction de Claude Guéant de la politique étrangère Française. Mais je pense que cette remarque de Guéant (bien que grave dans le fond) restera sans conséquence.

  2. sebi dit :

    A noter aussi que l’Allemagne est scandalisée par l’attitude de la France

  3. Evelyne dit :

    arrêtez vraiconneries !

  4. dOd71 dit :

    Claude a essayé ensuite de se justifier en sortant la définition de « croisade » dans le dictionnaire. C’est facile il ne tient pas compte de la connotation du mot dans l’opinion publique… Ca n’en reste pas moins scandaleux !

  5. mam dit :

    c’est grave d’employer un tel mot, et c’est minable comme discours

  6. Olivier dit :

    Faut arrêter de se focaliser sur du bla bla. je ne comprends pas pourquoi on s’offusque. Il y a tellement plus important. On parle d’une guerre là !

  7. PandoraVox dit :

    Claude Guéant récidive avec ses déclarations plus qu’hasardeuses :
    «En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd’hui il y en a entre 5 et 6 millions. Cet accroissement du nombre de fidèles et un certain nombre de comportements posent problème. Il est clair que les prières dans les rues choquent un certain nombre de concitoyens. Et les responsables des grandes religions ont bien conscience que ce type de pratiques leur porte préjudice».
    Mettez les mêmes paroles dans la bouche de Jean-Marie Le Pen, et cela aurait déclenché une levée de boucliers !

  8. umpkilla dit :

    Ce Claude Guéant c’est Mr zéro en com.
    Ils ont pas compris qu’ils n’arrivent aujourd’hui à siphonner les voix du FN.
    Ils feraient mieux de « draguer » les électeurs de Bayrou ou Borloo au centre… Là ils les font fuir en courant.

  9. Ping : 60 raisons pour ne pas (plus) voter Nicolas Sarkozy | Pandora Vox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.